Bruxelles – Entre Art Déco, Art Nouveau et Modernisme

guides4youNews

Bruxelles, capitale de l’Art Nouveau, le saviez-vous ?

C’est à Bruxelles, en effet, que furent construites les première et dernière maisons cataloguées Art Nouveau du monde entier. La première : celle d’Emile Tassel en 1893 par Victor Horta (considéré comme père de l’Art Nouveau) ; la dernière : le Palais Stoclet en 1911 par Josef Hoffmann (architecte autrichien créateur de la Sécession viennoise).

Horta

Architecte révolutionnaire dans la façon de construire les maisons, Horta choqua la bonne société bruxelloise de son époque. Par des nouveautés telles que l’entrée centrale, la cage d’escalier avec puits de lumière, l’usage de matériaux issus de l’industrie côte à côte avec des matériaux de luxe.

« Passé le seuil de la porte,  on entre dans un monde où règnent l’harmonie et l’élégance, où le verre et le fer sont rois, où la courbe et la contre-courbe se rejoignent avec grâce. »

 

Horta pratiquait un art global, dessinant aussi les meubles, les abat-jour, les luminaires,  le pavement ou le parquet.

« Chaque  objet qui n’était pas conçu  par lui-même était considéré comme un corps étranger à la maison »

Ses clients étaient des hommes fortunés. Aussi pouvait-il se permettre de leur créer une maison qui soit leur portrait.

Blérot

Ernest Blérot, autre architecte majeur de l’Art Nouveau à Bruxelles, populArt Nouveau à St Gilles - Bruxellesarisa ce style. Il conçut notamment 17 édifices du même gabarit rue Vanderschrick dans le quartier de St-Gilles. Leur différence réside notamment dans le détail des façades : les types de fenêtres, de logias, les sgraffites*.

Hankar

Alors que Victor Horta met une façade en mouvement par le travail de la pierre, Paul Hankar, lui, joue sur la polyBruxelles Art nouveauchromie des pierres ou couvre ses façades de sgraffites. La maison qu’il conçut pour le peintre Albert Ciamberlani est un bel exemple de collaboration artistique entre l’architecte et son client.

 

Art Déco et Modernisme

Les quartiers de St-Gilles et d’Ixelles que nous avons arpentés tout au long de cette belle journée d’automne, offrent aussi au regard du passant, s’il prend la peine de lever la tête, de beaux immeubles de style Art Déco et Modernisme. Après la première guerre mondiale, les moyens avaient diminué. Les façades furent décorées plus sobrement de motifs géométriques réalisés dans la pierre (Art Déco). D’autres architectes bannirent toute décoration et créèrent des immeubles aux formes pures tels que le Flagey.

 

Le parcours que nous a proposé Huby Korvost, spécialiste en matière d’architecture, donne envie de continuer à prospecter. Alors que les uns ont plutôt été séduits par les vitraux de l’Art Nouveau, les autres ont admiré les détails de l’aménagement intérieur de la Maison Horta. D’autres encore sont tombés sous le charme des écrins de verdure avoisinant les quartiers résidentiels. Tous, sans aucun doute, aborderont Bruxelles avec un autre regard lors d’un prochain voyage dans la capitale.

J. Zegels, sept. 2017

*Technique du sgraffite : elle consiste à orner un revêtement de mortier d’un dessin gravé. Le mortier peut être coloré dans la masse et même posé en couches successives de couleurs différentes. Dans ce cas, après le tracé des contours du dessin, on fait apparaître chaque couleur à sa place par grattage des couches inutiles. (<Wikipedia)

 

J’ai réellement apprécié ta manière de commenter les différents bâtiments. J’ ai aimé les citations et j’ ai découvert d’ autres endroits insolites.
C’ était un groupe de femmes très sympathiques en tous cas.
Je m’ inscrirai volontiers à une autre visite en français = Liège Maastricht. ..
On sent tout de suite ta profession d’architecte et tu diriges le groupe comme un chef et sais t’ adapter aux changements : les retards, les travaux en ville 😉
Fabienne

Bonsoir,

Un petit mot pour vous remercier encore pour nous avoir guidé tout au long de la journée à travers différents quartiers d’Ixelles et de Saint-Gilles, pour nous avoir permis d’explorer les belles façades de la ville et pour nous avoir donné un très bel aperçu de l’Art Nouveau et de l’Art déco à Bruxelles. Nous avons beaucoup apprécié la clarté et les précisions des explications, la petite balade à pied et surtout l’intérieur splendide du musée Horta. Merci aussi pour l’excellente organisation matérielle. 

Bien cordialement

Monique